Qu'est-ce que cette terrible peau d'orange?

On parle de « cellulite » (la peau d'orange est appelée souvent et à tord cellulite, la cellulite étant une inflammation des tissus sous-cutanés) quand apparaissent des capitons au niveau des cuisses, du ventre et des fesses surtout, mais aussi des bras et des hanches. Nous utiliserons par commodité tout de même le terme populaire de « cellulite » qui est plus répandu. La peau d'orange ou cellulite ne se développent pratiquement que chez les femmes, les hommes profitant d'une autre structure du tissu conjonctif. Dans le cas d'embonpoint, la cellulite peut apparaître avant la 25ème année de vie. Les femmes mûres sont atteintes de cellulite dans 90% des cas à des envergures différentes.

La cellulite apparaît chez les femmes lors de la formation excessive de cellules graisseuses (adipocytes) sous-cutanées. Sous l'influence des cycles hormonaux féminins, les gaines de collagène gonflent et se développent dans la graisse sous forme de colonnes, ce qui les rend apparentes. Ces cellules emplies de graisses s'hypertrophient et finissent par comprimer les vaisseaux sanguins et lymphatiques. La cellulite est donc un processus hormonal. La théorie qui consiste à affirmer que les toxines mal accumulées sous le tissu conjonctif sont une des causes de la peau d'orange reste aujourd'hui contestée et n'a toujours pas été démontrée scientifiquement.

On peut vulgairement cataloguer trois phases du développement de la cellulite:

  1. Des creusements de la peau apparaissent quand on la pince.
  2. La cellulite apparait en position debout, sans appuyer sur la peau (mais pas encore en position allongée).
  3. La cellulite est visible dans toutes les positions.

La cellulite ne provoque aucune douleur et ne restreint pas les fonctions corporelles vitales. La cellulite n'est donc pas une maladie mais une altération biologique du tissu conjonctif. Les problèmes de cellulite sont surtout d'ordre esthétique. Il existe aujourd'hui une quantité phénoménale de méthodes préventives ou destinées à diminuer la peau d'orange. Mais aucune méthode de soin est tout à fait performante, qu'elle soit médicale ou cosmétique.

Les méthodes suivantes sont les plus populaires et les plus courantes dans la lutte contre la cellulite:

  • Le dépressomasseur: génération d'une hypotension des tissus au travers d'une pompe à vide (vacuum)
  • Le drainage lymphatique: massage doux effectué par un masseur kinésithérapeute permettant aux petits vaisseaux lymphatiques de faire remonter le liquide lymphatique.
  • Activités stimulant la micro-circulation comme l'activité corporelle, les douches « écossaises » (chaud / froid), les massages.
  • Une alimentation ciblée: la prise accrue de vitamines C peut au travers de l'interconnexion des fibres collagéneuses contribuer à un affermissement du tissu conjonctif. Les acides aminés L-arginine et L-glutamine participent à une bonne irrigation et solidifient les tissus conjonctifs et musculaires.
  • Les bains de sel marin.
  • Enveloppement thermique (feuilles thermiques, couverture chauffante, etc)
  • Enveloppement aux oligo-sels, aux algues, etc
  • La cryo-minceur: on est enfermé un court moment dans une cabine « cryo » à une température extrêmement basse.
  • Les traitements au courant galvanique.

La cellulite touchant les structures profondes de la peau, il n'est pas possible d'obtenir un résultat positif avec les crèmes, pommades, gels et autres produits cosmétiques. Au mieux, le procédé de massage mécanique peut avoir un certain impact mais qui reste néanmoins limité. On élimine les graisses au travers de la lipo-succion (ou lipo-aspiration), mais les crevasses inhérentes à la peau d'orange persistent malheureusement ou bien réapparaissent plus tard.

Bilan: La cellulite peut être une chose terrible pour une femme. Néanmoins, il est possible d'y lutter en pratiquant un sport ciblé, en relation avec des massages et avec une alimentation appropriée (et riche en acides aminés, tout particulièrement avec la L-arginine et la L-glutamine).

 

retour à la page d'accueil