La structure de la peau

Chaque être humain est pour ainsi dire « enveloppé » par de la peau. La peau constitue ainsi une sorte de pochette et représente un organe important pourvu de diverses tâches importantes. Elle est l'unique organe humain recouvrant une telle surface (d'environ 2 m²), et représente environ 1/6ème de notre poids.

La peau se subdivise afin de pouvoir s'adapter à ses fonctions. Un peu comme un oignon, c'est à dire en plusieurs couches. Dans chaque couche nichent des structures cellulaires typiques, ayant des fonctions propres.

La peau (aussi connue sous le nom de cutis) est constituée de l'extérieur à l'intérieur de:

  1. L'épiderme
  2. Le derme (le corium)
  3. L'hypoderme (le subscutis),

1. L'épiderme

L'épiderme est la couche extérieure de la peau et il se compose lui-même en cinq niveaux différents:

  • La couche cornée (stratum corneum)
  • La couche claire (stratum lucidum)
  • La couche granuleuse (stratum granulosum)
  • La couche épineuse (stratum spinosum)
  • La couche basale (stratum basale)

La couche cornée, la couche claire et la couche granuleuse sont constituées de cellules mortes calleuses. Le stade préliminaire de la substance calleuse kératine se forme dans la couche granuleuse, une substance qui se répand dans la couche claire se situant au dessus sous forme d'une masse s'apparentant à de la graisse. Les cellules calleuses se déplacent de cette couche en direction de l'épiderme, où elles sont continuellement rejetées. On peut pour ainsi dire que l'être humain « mue » tous les 27 jours.

La couche épineuse et la couche basale de l'épiderme constituent quant à elles les cellules vivantes. Celles-ci servent quasiment au ravitaillement des trois couches supérieures de la peau, dans lesquelles les cellules vont de nouveau être rejetées. C'est dans la couche basale que dans le cas de plaies de nouvelles cellules se forment, pour lentement refermer ces plaies.

2. Le derme

Le derme est élastique et est constitué en majorité de tissu conjonctif mou. Tout comme l'épiderme, le derme est lui aussi composé de différentes couches:

  • La couche papillaire (stratum papillare)
  • La couche réticulaire (stratum reticulare)

Les papilles de la couche papillaire sont fermement liées à la couche basale de l'épiderme se situant au dessus. Sillonnées de petits vaisseaux sanguins qui alimentent l'épiderme en éléments nutritifs, c'est d'ici que partent les vaisseaux lymphatiques. Les récepteurs de froid et de chaleur ainsi que le toucher se situent aussi dans la couche papillaire. On y trouve aussi grand nombre de cellules sanguines ainsi que d'autres cellules.

Entre chacune des cellules se situent les dits « interstitiums » (intervalles entre les particules d'un tout), qui ne sont rien d'autre qu'un espace rempli d'un liquide gélatineux nommé aussi substance intercellulaire. Les cellules peuvent y circuler librement, ce qui est d'une extrême importance car une grande partie des cellules se trouvent justement dans la partie constituante du système immunitaire. Ces cellules agissent de façon primordiale notamment au niveau de la cicatrisation, de l'élimination de toxines et de la thermorégulation.

Un petit nombre de cellules est rassemblé dans la couche réticulaire, en revanche, celle-ci contient un réseau dense en fibres collagéneuses. Le réseau est constitué de tissu conjonctif élastique. Cette construction participe à la fermeté et l'élasticité de la peau. Le tissu conjonctif ainsi que les fibres collagéneuses se dirigent de façon caractéristique dans différentes directions. De plus, on trouve dans le derme certaines régions cutanées pouvant être des fibres musculaires lisses, des muscles érecteurs des poils, de la transpiration, du sébum, etc.

3. L'hypoderme

L'hypoderme est constitué de tissu conjonctif lâche dans lequel sont entreposés de petits « coussins » adipeux, c'est à dire des tissus de graisse. Le tissu conjonctif est sillonné de rameaux issus des tissus fermes du derme, qui relient solidement les tissus sous-jacents avec la peau - un peu comme des tendeurs. Selon la résistance de ces tendeurs, la peau est capable de se modeler (par exemple quand on serre la main) ou pas (par exemple sous le talon).

L'hypoderme est composé de tissus collagéneux très fermes. Selon la région du corps, on y retrouve ensuite la musculature, les os, le cartilage ou la graisse.

 

retour à la page d'accueil